Il est des jours, mais des jours...

Publié le par Franck

Parfois, que l'on le veuille ou pas, certaine journée sont telles que rien ne va...
Aujourd'hui c'est le cas...
Petit inventaire :
Conduire ma fille aînée au collège pour ne la revoir que dans cinq jours, non pas qu'elle soit interne mais elle vit chez sa mère...
Rendez-vous à 10h30 à Tours pour un chantier litige, arrivé en retard de trente minutes pour un chantier sur la route...
Téléphone portable du boulot qui sonne toutes les trois minutes pour se faire engueuler par des clients qui attendent la livraison de leur commande...
A peine de retour au bureau (chez moi) vers 16h30, deux coups de fil pour deux litiges client, devinez où, à Tours ! Bilan deux rendez vous pris pour jeudi, ils pouvaient en plus me le dire avant puisque ces affaires datent pour l'une de quinze jours, pour l'autre d'un mois, j'enrage...
J'allume l'ordinateur pour valider sur mon super top logiciel de boulot les dit rendez-vous, plus de jus, que se passe t-il ? Panne d'électricité...
Je cherche la panne, impossible de trouver, alors je téléphone, avec mon portable, ben oui le téléphone moderne veut de l'électricité pour fonctionner, à l'électricien. Pas de problème me dit-il, je serai chez vous vers 17h30, il est 22h02 et j'attends toujours...
Alors ce soir je blogue à la bougie !
Ben oui !
Comment je fais vous demandez vous ?
Ici ce n'est pas le même monde qu'ailleurs !
J'ai demandé à mon voisin le plus proche, le marquis ou le maire pour ceux qui suivent, s'il pouvait me dépanner de quelques kilowatts, et c'est avec plaisir qu'il m'a aidé à tirer les prolongateurs !
J'ai donc branché le frigo pour ne pas perdre ce qui se trouve au congélateur (douze kilogramme de caviar, non, je blague) et l'ordinateur, pas plus, car son ampèrage est très faible et je ne voudrais quand même pas lui faire tout sauter...
La preuve en image

Publié dans Introspection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Le début de ton article me rappelle celui d'une chanson de Mes Souliers sont rouges : Quand plus rien ne va, que tout est de guingois..(...) . T....ute avant d'aller au lit, fait passer bonne nuit."  (Condition: pour  le coup effectivement  faut pas que la chandelle soit morte...)
Répondre
F
Je ne connaissais pas, merci de me faire découvrir cette poésie... ;-)
F
A Elisabeth (bug d'over blog) : Je ne te le fais pas dire... Pour le téléphone, c'est pas le fixe qui fait ça au moins ?
Répondre
F
S
arf, allez ça ira mieux demain, ou dans quelques jours ! ;-)
Répondre
F
Ben espérons le... ;-)
E
C'est bien la peine d'avoir 1400MW à côté de chez toi! Chez nous, au niveau de la commune, c'est plutôt le téléphone qui ne va pas en ce moment. Tout est haché et même incompréhensible. Ah, la technique! <br /> Chapeau quand même pour ta persévérance!
Répondre
G
un diner aux chandelles avec son portable  si c'est pas du romantisme !!
Répondre
F
T'as raison ! C'est trop violent...