Un peu de poésie avant qu'on la brûle...

Publié le par Franck

Poilue et verte, quelques larmes, personne ne la regarde...
Alors, pour plaire elle s'ouvre et s'offre généreusement...
Un zoom gratuit, comme ça, sur cette fleur...
Une remarque :
C'est un oeillet des poètes...
Avez vous remarqué le nombre de fois où ce qui est beau prend le genre masculin ?
Et vice versa...
Quelques exemples :
La contravention, la vacherie, la bêtise, la misère, la vivisection, la honte, la crasse, une savonnette (oui bon ben c'est pour voir si vous suivez)
Alors qu'au masculin nous avons :
Le bonheur, le courage, le savoir, le parfum, le bon sens, le poteau (là aussi pour voir si vous suivez)
Alors ? D'autre exemples ?

Publié dans Evolutions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
je n'ai qu'une chose à dire : tttrrrrrrprpppp (ce qui revient à tirer la langue méchamment  :-D)
Répondre
F
Bon ben moi aussi je te la tire alors ! ;-)
M
la claque, le baiser .. encore que .. :-)
Répondre
F
Plouf...
Y
Pourquoi avant qu'on la brûle ? Tu as des tendances pyromanes ?
Répondre
F
Pas moi, j'ai seulement des doutes sur le nouveau futur pouvoir... Tiens, il plonge pas non plus...Bon, certains se sont laissé aller à des pensées qui pouvaient faire croire à ma misogynie... Ben je vous est fait, je le confesse, une petite blague... Et ça marche... Chouette, les gens qui viennent ici sont normaux à 80 % ! Et 20 % sont distraits...
A
on dit : "un petit amour " et de "belles amours ",  (amour, orgue et délice : masculins au singulier, féminins au pluriel ! ! ! )
Répondre
F
Jolie contribution linguistique, mais huit plongeurs...
E
Bandolera a fait un très bel inventaire, mais je rajouterai tout simplement LA poésie...
Répondre
F
Sept plongeurs...