Bioéthanol....

Publié le par Franck

Qu'en est-il du bioéthanol en France ?
J'ai l'impression que personne n'en parle. Serait-ce un sujet tabou, ou une catégorie de carburant légale mais qui ne rapporte rien, ou si peu, à l'Etat ?
On en parle chez vous ?
C'était juste pour dire mon éthanolement...

Sinon c'est les vacances, c'est déjà ça...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Moi je n'ai pas besoin de bioéthanol non plus, ma lavo1200Speed fonctionne avec DE L EAU !
Répondre
F
Et une manivelle ou tout de même avec un peu d'énergie nucléaire ?
M
comment ça, c'est les vacances ???? J'ai l'impression qu'en Europe, c'est toujours les vacances quelque part (j'en reviens, je parle en connaissance de cause). alors qu'ici, on travaille. On travaillera même le premier mai, journée internationale du ... travail. Mais belle photo quand même, et le bioéthanol - eh ben.... on en parle. Mais pas beaucoup. Et la question est : cela vaut-il la peine de pomper plein d'engrais et d'herbicides chimique dans notre pauvre sol pour faire pousser des plantes avec lesquelles on ferait du carburant, alors qu'il suffirait en fait de réduire notre consommation de carburant, point. Comment ? En se déplaçant moins en voiture. En marchant. En prenant le transport en commun ou la bicyclette ou encore en faisant du covoiturage. OU en restant chez soi. Le travail à domicile.... ou encore, en essayant de trouver du boulot pas loin de chez soi. Ah, je sais : maintenant je passerai pour une illuminée, même ici sur ce blogue... mieux aurait peut-être valu me taire ... ?
Répondre
F
Non, non, pas illuminée... Disons que c'est plein de bon sens quand on vit en ville... Pour nous c'est un peu plus dur, les premiers commerce à six kilomètres, par de petites routes très vallonnées, alors pour le vélo... Reste le cheval, peut-être devrions nous investir dans un attelage ?
E
Le bioéthanol, oui, mais j'ai cru entendre dire que ce n'était pas vraiment la panacée, non plus; et ce qui me chiffonne, c'est qu'on en fait tout un plat aujourd'hui, alors qu'on n'a jamais rien fait pour promouvoir le GPL, carburant propre depuis de nombreuses années. Même si ça n'était pas renouvelable, ça aurait limité la consommation d'essence et la pollution. A près de dix ans d'intervalle, j'ai roulé avec deux véhicules GPL, et je suis encore là, je n'ai pas explosé! Il y a des pays qui roulent avec ce carburant depuis longtemps, mais il faut croire que chez nous, ça ne rapporte pas assez à l'Etat.
Répondre
F
C'est juste pour le GPL et sa promotion, mais en effet pas bio... Le constat est le même : L'état n'y gagne pas à faire cette promotion... Ce qui est drôle aussi, si je puis dire, c'est que les Verts, n'en font pas plus...
M
c'est à l'ordre du jour dans ma commune un industriel en frabrique  sans avoir informer au départ la commune..bref nous sentons la cacahuete grillée souvent ....
Répondre
F
Je suis pour ces initiatives locales ! Même si ça sent la cacahuete...
Y
ça s'boit ?
Répondre
F
Ben si tu veux essayer... Tu nous diras...